jeudi 24 décembre 2015

Une histoire de pêche: Fleurette, va chercher!

                                                                           


Histoire de pêche, blogue de pêche, Daniel Lefaivre, pêche Montréal,pêche truite
Histoires de pêche
La nature a depuis toujours exercé un attrait et une curiosité qui anime nombre d’individus. Elle a encore ses mystères, comme le cycle de régénération des forêts, par exemple. Ou pensons à l'extraordinaire sens de l'orientation du saumon de l'Atlantique qui vient frayer dans sa rivière natale. Les histoires d’amitiés aussi entre humains et animaux sont légion. Chiens, chats, loups renards, lapins, pour ne nommer que ceux-là, font partie de l'ordre de la nature.

La communication qui s'installe entre ces deux règnes devient extraordinaire. De voir un enfant s'amuser avec un dauphin ou un pélican aiguise davantage notre sens des « relations humaines » et nous pousse à croire que la nature a encore ici des mystères bien fascinants.
Jimmy, jeune adolescent rouquin et bâti comme un joueur de football, adorait la nature et dirigerait plus tard ses études en ce sens. Il s'était épris d'amitié pour... une tortue! Elle s'appelait Fleurette.

Tout l'été, il l'apprivoisa petit à petit. Il connaissait son horaire, ses trajets et ses aventures amoureuses. Il avait pris soin de noter ses heures d'arrivée et de départ, lui offrait quelquefois un peu de laitue ou de viande qu'elle refusait toujours. Au bout d'un certain temps, Fleurette se laissait approcher sans trop de mal quand Jimmy la surprenait traversant la plage pour se rendre à l’eau. C'était un reptile aux magnifiques couleurs qui faisait près de huit pouces de diamètre.
Jimmy prenait grand soin de sa tortue et se gardait bien de la laisser en captivité. Il préférait observer sa Fleurette dans son habitat naturel, et c'est bien là ce qu’elle semblait apprécier.

Un après-midi du mois de juillet, des amis qui revenaient de la pêche aperçurent Jimmy en pleine conversation avec sa tortue. L'un deux lui demanda :
— tu penses qu'elle comprend ce que tu lui dis?
— Bien sûr qu'elle comprend, ma tortue; elle me connaît bien maintenant, répondit Jimmy.
— On devrait l'amener à la pêche avec nous, risqua un autre des compagnons, on prendrait peut-être plus de poissons!
— Quand j’aurai fini de l’entraîner, avança Jimmy en riant, elle ira à la pêche pour moi!
— Ouais, mais en attendant, elle a pas l'air trop pressée de se rendre à l'eau, lui lança son ami.
— Elle est timide et puis elle vous connaît pas, répondit Jimmy.

Dans l'embarcation, une chaudière contenait quelques petites perchaudes encore bien vivantes. Produit d'une pêche tout ce qu'il y a de plus ordinaire, mais qui avait permis aux pêcheurs de ne pas revenir bredouilles. Un des amis en empoigna une délicatement, sans se faire piquer par la nageoire dorsale, la tendit vers la tortue en lui disant : « En veux-tu? »

Mais le reptile ne semblait pas apprécier ce menu de choix.

— Tu connais rien à ma tortue, t'approche pas trop, tu vas l’effrayer. Tiens plutôt, donne-moi ton poisson, je vais te prouver qu'elle me connaît.

Intrigués, les pêcheurs observaient Jimmy en riant.

— Tu te fais des «accroires››, elle te connaît pas plus ta tortue, lui lança son ami.
Jimmy s'approcha de la tortue avec son poisson et le lui fit renifler comme on le fait avec un chien. Comme la tortue poursuivait son chemin vers le lac, Jimmy lança la perchaude à l'eau de toutes ses forces et cria :
— Fleurette, va chercher! Va chercher le poisson! Bonne Fleurette va, va chercher!

La tortue poursuivait son petit bonhomme de chemin pendant que Jimmy et ses copains se bidonnaient. Ils riaient de bon cœur, à s’en décrocher les mâchoires et oubliaient la tortue qui
disparaissait sous l'eau. Tous se tenaient contre la chaloupe, se racontaient leur journée, le poisson qui n'avait pas mordu, et le soleil qui était trop chaud.

Au bout d’un bon moment, Fleurette réapparut. Elle marcha péniblement sur le sable blanc de la plage et semblait se diriger vers Jimmy. Elle tenait fermement entre ses mâchoires... une
perchaude qui se débattait vigoureusement...!

D'un ton prétentieux, mais qui ne cachait pas une certaine stupéfaction, Jimmy cria :
— Whoa! Je vous l’avais dit qu'il fallait savoir comment s'y prendre! Je l'ai bien apprivoisée à votre goût? Bonne Fleurette va, bonne Fleurette...
— Hé, c’est un coup monté, ça! C’est toi Jimmy qui nous joue un tour...
— Juré, craché!  J'en reviens pas moi-même!

Les types se mirent d’accord devant le fait accompli. La tortue avait bel et bien rapporté le poisson... Mais il n'y avait que Jimmy qui jurait reconnaître la perchaude : « C’est la même
disait-il, c'est la même. C’est celle-là que je viens de lancer… »

  Daniel Lefaivre
Blogue de pêche


mercredi 2 décembre 2015

Vous aimez les leurres de pêche de collection?

Finding Nemo, Nemo, Pixar, leurre de pêche, cuillère de pêche Nemo, Daniel Lefaivre, Blogue de pêche, Williams, Wabler
Vous aimez les leurres de pêche de collection?

Moi oui! Une cuillère « Finding Nemo », un leurre avec une pin up Old Milwaukee et tout récemment, des cuillères Williams W50 estampées du centenaire de finitions : or 24 carats, argent véritable, cuivre et ½ & ½ or et argent. Les leurres sont de traditionnels Wablers dans les finitions métalliques classiques qu’on connaît déjà, à la différence qu’elles sont dotées de l’estampillage du logo commémoratif 1916-2016.


 Il existe des leurres de pêche qu’on n’ose pas utiliser, ils deviennent des joyaux, des pièces de collection qu’on prend plaisir à chérir jalousement.  En suspendant le cours de leur vie, vous les déposez dans un écrin de velours ou dans un ancien modèle de coffre de pêche dont vous seul connaissez l’emplacement secret. Vous vous imaginez aussi, quand vient le moment de replonger les yeux dans vos souvenirs, quel trophée de pêche pourrait bien vous surprendre en mordant à un tel leurre! Et vous imaginez sans trop d’efforts les histoires de pêche que vos leurres devenus bijoux pourraient vous procurer!

Finding Nemo, Nemo, Pixar, leurre de pêche, cuillère de pêche Nemo, Daniel Lefaivre, Blogue de pêche, Williams, Wabler, Brecks
Mais vous ne souhaitez surtout pas que vos rêveries se transforment en cauchemar, car vous savez que c’est en plein le genre de leurres de pêche qu’on ne voudrait surtout pas perdre bêtement au fond de l’eau! Vous vous imaginez, la ligne tendue, donnant du fouet, martelant votre canne dans l’espoir que les hameçons abandonnent leur mordant sur une pointe rocheuse ou pire, bien ancrée dans ce que vous croyez être un tronc d’arbre submergé. Et après de longues minutes, à force de saccader la cadence, vous allez abandonner, votre mono filament va finir par céder avant vous. Quoi? Perdre au fond de l’eau ma Williams 24 carats? Ça ne va pas non? Et vous vous réveillez subitement, vous réalisez que vous êtes en train de polir ce leurre si précieux! Vous pensez au calcul des probabilités, que peut-être un jour, dans un magnifique lac profond, lors d’une occasion spéciale vous utiliserez ce leurre spécial pour prendre le poisson de vos rêves.

leurre de pêche, cuillère pour la pêche,  pêche, Daniel Lefaivre, Blogue de pêche, Williams, Wabler, Brecks, Williams Wabbler, Cuillère truite, cuillère brochet
Il y a de fortes chances que j’utilise une telle Williams avec l’objectif de capturer un gros doré ou une belle grise. Imaginez, un poisson record avec un leurre mémorable!

C’est afin célébrer ses 100 ans que Williams lance pour la période des fêtes un ensemble commémoratif de 4 pièces gravées, incluant un livret historique. Au dos de l’emballage, un code d’accès vous permet de participer au tirage de 10 coffrets en bois contenant une collection de Wabler en or de 24 carats.


10 pêcheurs chanceux vont remporter l’un des coffrets numérotés contenant des
souvenirs de l’histoire de la pêche canadienne. Le boîtier comprend une sélection de Wabler W10 à W70 gravés plutôt qu’estampés et plaqués en or 24 carats pour reconnaître la part qu’a jouée la ruée vers l’or du Klondike en 1896 dans les débuts de la famille Williams.

leurre de pêche, cuillère pour la pêche,  pêche, Daniel Lefaivre, Blogue de pêche, Williams, Wabler, Brecks, Williams Wabbler, Cuillère truite, cuillère brochet, 100 ans Williams

Une bonne suggestion cadeau pour les fêtes, cet ensemble de cuillères Williams gravées pour célébrer le 100e anniversaire. Au dos de l’emballage, un code d’accès vous permet de participer au tirage de 10 coffrets en bois contenant une collection de Wabbler en or de 24 carats!







leurre de pêche, cuillère pour la pêche,  pêche, Daniel Lefaivre, Blogue de pêche, Williams, Wabler, Brecks, Williams Wabbler, Cuillère truite, cuillère brochet, 100 ans Williams
10 pêcheurs chanceux vont remporter l’un des coffrets numérotés contenant des
souvenirs de l’histoire de la pêche canadienne.









Daniel Lefaivre
Parlons pêche, blogue de pêche